Le Lagotto Romagnolo

 

Histoire

L'ancêtre du Lagotto est très certainement le Barbet français, le chien qui est reconnu universellement comme l'archétipe de tous les chiens d'eau. Ce chien, très ancien, est considére comme l'ancêtre du caniche moderne et de tous les chiens d'eau, y compris les chiens espagnols et portugais.

Malgré cela, à la fin du siècle dernier, le Barbet français était en voie de disparition et, au début de notre siècle, il était considéré comme pratiquement disparu. En effet, l'on élevait quasiment plus de chiens de cette race et ce n'est que récemment qu'un travail a été entamé afin à restituer à ce chien som importance à la fois qualitative et numérique.

Comme le Lagotto, le Barbet est un chien rustique, au poil hirsute et possédant de grandes qualités psychologique. Morphologiquement aussi, ces deux races sont très proches, beaucoup plus proches qu'elles ne le sont du Perro de Aqua espagnol, aux formes plus allongées ou du Câo de Agua portugais, caractérisé par une queue en tire-bouchon, complètement tondue à l'exception de la touffe terminale, et par une tonte de tout le train postérieur.

Le Barbet et le Lagotto représentent le maillon qui unit les chiens préhistoriques et le chiens modernes. On les a toujours définis comme des chiens au poil hirsute, d'habiles nageurs, capables de rapporter tout ce que l'homme leur désignait, que ce soit sur l'eau ou au sol.

Cette race est très ancienne, et cela est prouvé par des peintures et des tapisseries du XIII° et du XIV° siècle qui représentent des chiens identiques aux spécimens actuels dans leurs activités de chiens d'eau. Mais il y a plus; en effet, certainsbas-reliefs égyptiensrécemment retrouvés montrent des petits chiens au poil hirsute et bouclé en train de chasser. L'hypothèse d'une origine africaine du Barbet et du Lagotto pourrait être étayée par le fait qu'au XIII° siècle on connaissait fort bien le chien gris de Saint Louis, un parent du Barbet et du Lagotto, bien que plus haut et plus fort, caracrtéisé par un pelage hirsute et épais d'une couleur gris loup. Il s'agissait d'un chien dérivé de spécimens que Louis IX avait ramenés en France de Terre sainte pendant les croisades. Ce chien est considéré comme un ancêtre des griffons et un parent des caniches et des chiens d'eau. Il est généralement admis que, pendant la période des croisades, les Arabes possédaient une culture cynophile bien plus évoluée que les Européens, dont les connaissances se sont considérablement enrichies au contact de la civilistaion de leurs adversaires.

Il semble que l'arrivée des Arabes en Espagne ait amené l'apparition dans ce pays d'un petit chien très semblable au Barbet, au poil bouclé et grand nageur.

Il est possible que ce chien, arrivé en France par les Pyrénées, ait donné le Barbet et le Lagotto. Il est également vraisemblable que le Lagotto soit le chien d'eau le plus ancien que l'on connaisse. En effet, depuis les périodes les plus reculées, les populations, en particulier celles du Centre et des régions orientales de la péninsule, entretenaient des rapports commerciaux avec l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Il est donc possible que le chien à poil bouclé qui arriva en Espagne avec les Maures fût déjà arrivé en Italie par des voies différentes. Dans certaines nécropoles étrusques, on a en effet retrouvé des représentations de scènes de chasse où apparaissent des petits chiens très semblables au Lagotto. Il est certain que lorsque l'ancêtre du Perro de Agua espagnol se répandit en Espagne, un chien tout à faitsemblable au Lagotto actuel était déjà présent depuis longtemps dans toutes les régions marécageuses de la péninsule italienne.

Le Lagotto de Romagne, chien truffier à poil bouclé, tel que nous le connaissons aujourd'hui, est le seul chien au monde spécilisé dans la recherche de la truffe. Le fait que cette race ne soit reconnue officiellement que depuis quelques années ne peut en ancun cas remettre en cause ses origines qui, au-delà des recherches historiques, sont attestées par un aspect sobre et rustique, comme celui des hommes des campagnes dont il est originaire. Il est bâti comme un chien d'origine ancienne et doté d'une patinece et d'un regard que seule une histoire très longue peut justifier

 

Caractère et allure

Le Lagotto Romagnolo est un gentleman de campagne. Il a les pieds plein dans la vie de campagne tout en étant délicat. Compagnie agréable dans le salon de la maison, il adore travailler à l'extérieure. C'est un chien laborieux qui aime la campagne, le bois et qui se laisse facilement tenter par un plongeon dans l'étang. En language de chien dit un "caniche de campagne".

Le Lagotto Romagnolo est un gars sympathique et ferme. Il aime l'effort comme les promenades, aller au cours de chien, faire travailler son nez fin certainement à l'occassion de la chasse aux truffes. Il est très affectueux et gentil, sans être timide ou anxieux. Le Lagotto ne se fatigue jamais pendant de longues promenades dans le bois , á la campagne ou sur la plage. Son poil dense et laineux le protège contre les intempéries.

Le Lagotto est un chien bien portant. Un lagotto issu d'une bonne combination qui reçoit une nourriture équilibrée et des soins adéquats devient facilement 15 ans.

C'est un chien intelligent, éveillé et facile à éduquer. Il est doté d'une grande patience. Il peut être corrigé sans que l'on doit intervenir trop fort. Par contre il est très sensible au encouragements et au récompenses. Il est équilibré et donc parfait pour les enfants et très fidèle.

Le Lagotto est le seul chien au monde spécialisé dans la recherche de la truffe. Sons don naturel pour la recherche et son nez très fin font de ce chien un truffier très efficace. En France comme en Italie on s'en sert beaucoup pour la chasse au truffes. Dans ces pays on en fait des concours, chaqu' un avec leur propre règlement. Le Lagotto a cette capacité de chasse aux truffes dans les gènes. Ce don est encore fortifié en donnant le goût et l'odeur des truffes aux chiots par l'allaitement. L' éleveur enduit les mamelles de la chienne avec de l'huile de truffe. Chez nous la truffe est remplacée par des petits bouts en bois, sur les quelles on met quelques gouttes d'huile de truffe (Canitruffe) pour essayer de garantir par cette manière la qualité de chien truffier. L'apprentissage de la recherche des truffes (ou des petits bouts de bois) se fait aisément; en plus le chien adore cette activité, le plaisir et l'agitement qu'il démontre à ces moments en font preuve.

Ce n'est pas parce que le Lagotto adore la vie active de l'extérieure et le travail qu'il ne se comporte pas bien à l'intérieure. A la maison il est calme et agréable et se tient comme un chien de famille excellent. Il peut être logé aussi bien dehors dans une couche en bois ou en matériau isolant qu'à l'intérieur loin de source directe de chaleur.

Le Lagotto est un chien qui est fort apprécié par des personnes allergiques. Des témoignages de personnes souffrantes d'une allergie en contact avec d'autres chiens et n'ayant aucune réaction allergique en contact avec le Lagotto, même à l'intérieur, nous font conclure que son poil est plus qu' exceptionnel.

Le Lagotto a un pas régulier, un trot énergique et vif. Il est toujours de bonne humeur et ne peut s'en passer de découvrir son entourage avec son nez très fin. Sur notre page standard et dans les livres que vous pouvez consulter dans la bibliographie, vous trouverez plus de détails.

Standard

Nr. FCI 298/031219196/F

Pays d'origine: Italie.

classification FCI: 8° groupe, section III: chiens d'eau.

 

Le standard est une sorte de portrait type d'une race, c'est-à-dire une description précise, à laquelle tous les cynophiles et les éleveurs peuvent se référer. Le standard du Lagotto est extrêmement détaillé et précis et donne aux spécialistes toutes les informations nécessaires pour l'évaluation d'un chien; toutefois ce texte mérite quelques commentaires.

Le standard complet et détaillé est à lire à la FCI ou dans les livres de Lagotto (voire notre bibliographie). Ce standard est utile à l'éleveur et si vous voudriez visiter des expositions. Ce standard est aussi à lire ici en français et en anglais.

Comme l'indique à juste titre G.Morsiani, le standard d'un chien ne peut pas être considéré comme une encyclopédie renfermant toutes les informations cynotechniques relative à une race. Il s'agit d'une synthèse présentant la race en question et permettant, par exemple, de présenter à des expositions canines ce chien de travail. Cela constitue un point fondamental sur lequel je souhaiterais m'attarder. Je suis en total d'accord avec A.Morsiani lorsqu'il affirme:"Réduire le Lagotto de Romagne au statut de simple chien d'exposition signifierait détruire cette race". Par conséquent, lorsque l'on traite de ce chien si particulier, il faut associer les canons esthétiques à des critères d'utilité en privilégiant surtout l'harmonie entre la forme et la fonction. Le Lagotto est un chien plutôt rustique, comme le prouve son double pelage, constitué notamment d'un souspoil qui le protège du froid et des intempéries, car imperméable.

C'est un chien très sympathique, très doux, très affectueux et très fiable. Grâce à ces qualités, il est conseillé pour les personnes souhaitantes mener une vie de famille. Parallèlement, il est également noble et son port est extrêmement fier et puissant. Il est agile dans ces mouvements. Le chien doit toujours présenter une structure forte, bien proportionnée, le tronc devant s'inscrire dans un carré.

La tête qui est moyennement massive, doit présenter un crâne plus large vers l'arrière et arrondi. Le museau doit être assez puissant, avec un stop pas trop accentué. La truffe est assez volumineuse et présente des bords bien délimités. Les ailes du nez ne doivent pas être trop charnues alors que les narines sont amples, ouvertes et mobiles. Les mâles doivent présenter une truffe d'une largeur supérieure à 3 centimètres (pouvant même atteindre 4 centimètres). En outre, il est important que la truffe ne soit pas plus haute que le profil du chanfrein. Elle ne doit pas être non plus abaissée ni saillante vers l'avant. Le chanfrein est assez large, plat, avec un profil rectiligne.

Les yeux sont doux, empreints de bonté, placés sous le front, arrondis et ornés de longs cils.

L'oreille est de taille moyenne par rapport au volume du corps. Elle est pendante et de forme triangulaire. Le pavillon est large et l'attache se trouve située juste au-dessus de l'arcade zygomatique. Les oreilles sont très mobiles et dotées de muscles auriculaires très puissants. L'intérieur du pavillon auriculaire doit impérativement être recouvert de poils.

La denture, typique, en ciseaux ou en tenaille, est puissante, complète, bien proportionnée par rapport à la taille du chien, et les canines sont bien espacées. Nous ne devons pas oublier que le Lagotto est un chien de travail, c'est-à-dire un chien rustique. Selon les rédacteurs du standard, la dentition doit surtout respecter des exigences fonctionnelles et l'on préférera une dentition forte même si elle est légèrement incorrecte (par exemple avec un léger prognathisme mandibulaire) plutôt qu'une dentition correcte mais faible. Un grand nombre d'experts soutiennent en effet que le prognathisme mandibulaire n'est pas une dégénérescence et que les chiens à dentition faible, qui sont souvent timides, peu actifs et plus vulnérables aux maladies. Cela ne signifie pas que le prognathisme ne constitue pas un défaut. Nous voulons simplement souligner qu'il y a d'autres défauts bien plus graves. En revanche, l'énognathisme, provoqué par un développement défaillant de la mandibule, doit être considéré comme un très grave défaut, ce qui signifie qu'un chien présentant cette caractéristique ne devrait pas être choisi comme reproducteur.

Le cou doit se fondre d'une manière harmonieuse avec le garrot, le poitrail et les épaules, et les muscles doivent être assez longs et puissants. Le cou est un élément fondamental d'un point de vue fonctionnel et il est nécessaire que les dimensions standard soient respectées.

Le corps est court, compacte, le tronc devant être à peu près égal à la hauteur du garrot. La poitrine est large et très musclée. La cage thoracique d'un chien de travail, et par conséquent d' un Lagotto, joue un rôle fonctionnel indispensable à fin de permettre un bon fonctionnement du système cardio-vasculaire et respiratoire. Elle doit être développée dans ses trois dimensions, hauteur, largeur, profondeur et dans son périmètre.

Le garrot est long, large, proéminent et sec. Il se fond harmonieusement avec le dos et constitue le point le plus élevé de la ligne supérieur du tronc. On peut dire que le Lagotto idéal devrait présenter une ligne supérieure à peu près rectiligne et un garrot légèrement relevé par rapport à la croupe.

Le dos est assez long, large, musclé, solide, droit et descendant légèrement de l'avant vers l'arrière. Chez le Lagotto, la cyphose (dos convexe) et la lordose (dos concave) constituent des défauts. La cyphose est physiologique chez les chiots de quatre à six mois mais elle est provoquée par le développement du corps et disparaît généralement avec la croissance. En revanche, la lordose est un défaut qui apparaît souvent chez les sujets adultes présentants un garrot court avec des reins et un dos allongés. Les reins constituent la conjonction entre l'avant et l'arrière et doivent être courts.

Le rein doit être solide, large, légèrement convexe et se fondant harmonieusement avec le dos et la croupe.

Le dos doit être plein et à peine rentré, avec un profil intérieur s'élévant doucement vers les flancs.

Les flancs doivent être courts avec un creux à peine prononcé.

La croupe doit être longue, large, légèrement arrondie et inclinée. On remarquera la fine crinière de poils hirsutes et raides (poils de chèvre) qui affleure sur la ligne dorsale et qui est considérée comme un signe de distinction.

La queue doit être portée en sabre au repos et peut se soulever lorsque le sujet est attentif. Elle ne doit jamais être recourbée ni en forme d'anneau. Chez les chiots elle est toujours bouclée. Une queue portée entre les pattes est un signe de timidité, défaut grave pour tous les chiens de travail et en particulier pour un chien comme le Lagotto qui, bien que très obéissant, ne doit être ni timide ni introverti.

Les membres doivent disposer d'une bonne ossature et d'un aplomb régulier. Les membranes interdigitales des pieds doivent être très développées. L'arrière-train doit être bien développé et puissant pour permettre une bonne poussée.

La structure générale du Lagotto conditionne le mouvement et représente donc une caractéristique essentielle: l'allure est déliée et le pas est court. Cela est très utile pour le chien lorsqu'il exerce son activité de recherche.

Le défauts les plus graves sont ceux qui indiquent que, chez un sujet donné, il existe encore des influences génétiques étrangères à la race, héritées de trop nombreuses années d'élevages non contrôlés, avant que cette race soit reconstituée. Ainsi, une lèvre trop abondante, des dimensions trop inférieures à celles indiquées, des axes cranio-faciaux parallèles, un crâne plat, un pelage non laineux ou mixte, etc. indiquent clairement qu'il ne s'agit pas d'un Lagotto, en tout cas pas telle qu'il a été conçu par les rédacteurs du standard.

Dans son travail ce chien sympathique est extrêmement sérieux: facile à dresser, disponible, concentré, il a perdu ses instincts de chasseur et l'utilise son excellent odorat que pour l'objectif auquel il est destiné, la recherche de la truffe. Normalement il travail à proximité de son maître, se qui permet à ce dernier de le contrôler d'une manière permanente. Il lui arrive, mais rarement, de se laisser distraire par le passage d'un petit animal, un mulot, par exemple.

En conclusion, je voudrai souligner encore une fois ses excellentes qualités de chien de compagnie; il est en effet sympathique, équilibré (et donc parfait pour les enfants), intelligent et très fidèle.

 

Quelques dimensions:

Garrot: mâle: 43 à 48 cm (idéale = 46 cm); femelle: 41 à 46 cm (idéale = 43 cm).

Poids: mâle: 13 à 16 kg.; femelle: 11 à 14 kg.

Couleurs: bianco, arancio, bianco-arancio, pezzato-maronne, maronne, roano-maronne.

 

Son poil

Le Lagotto a un poil dense et frisé de texture laineuse. Il ne perd pas ses poils, qui forment chez le chien adulte une robe quelque peu rêche en surface avec des boucles en anneaux très serrés. Ceci lui donne son aspect rustique et le protège contre les intempéries. Si le poil n'est pas bien soigné, il a tendance à se feutrer et doit être tondu.

La couleur de sa robe peut changer pendant la croissance du chien. Ainsi le brun va se teinter plus clair ou plus foncé par exemple ou un chiot né roanné peut sembler être noir et blanc à la naissance. Les chiot brun naissent avec une robe très foncé, presque noir.

 

1. Le standard.

Suivant le standard la robe du Lagotto doit être tondue une ou deux fois par an. La tête n'est pas toujours tondue, car le poil y pousse moins vite. Deux à quatre mois après la tonte le poil retrouve sa longueur idéale de 4 cm (bouclé) préscrite par le standard.

Cette manière de tondre est encore souvent utilisé en France et en Italie, ou le Lagotto est employé pour le cavage. Pour le chien c'est alors plus facile à opérer ayant une robe pas trop longue et son maître a moins de soins à lui donner.

La chienne, elle est souvent tondue après l'accouplement une fois d'être certain que la fécondation ait eu lieu. Ainsi ce sera plus facile de soigner la femelle, l'allaitement posera moins de problèmes et les chiots n'abîmeront pas le poil de leur mère. Quand les chiots quitteront leur mère elle aura de nouveau son poil à la bonne longueur.

Les chiots subissent une tonte générale à l'age de 3 à 4 mois, ceci pour aider le poil à se friser. D'autres éleveurs et propriétaires ne le font pas et préfèrent de toiletter le chien à cette age.

 

Strana: première tonte d'un chiot roanné
Giusto avant la première tonte
Giusto pendant la première tonte
Giusto après la première tonte

 

 

2. Le toilettage.

Ces dernières années une forme de toilettage a été concue, surtout dans le contexte des expositions. Ce "standard de toilettage" est évolué petit à petit dans la pratique. Cette forme de toilettage ne peut être acquise qu' en pratique.

 

3. Les soins données dans notre élevage.

Soit qu'on est adepte du standard, soit de la forme du toilettage ou qu'on combine les deux le Lagotto doit être soigné régulièrement pourque le poil ne se feutre pas. Le Lagotto aime l'eau; par conséquent c'est un travail facile de laver son Lagotto. Un chien bien soigné et correctement alimenté, pas privé de caresses, qui participe à la vie de son maître avec lequel il a une relation de confiance parfois même de complicité, votre Lagotto sera un compagnon vif et gai.

Nous brossons de temps en temps. Après, parfois, nous lavons nos chiens avec un shampoing pour poil hirsu.

Au moins une fois par an mais souvent deux fois ou plus, nous faisons une tonte complète en enlevant aussi le souspoil pour bien faire revivre le poil du chien.

Tout ceci semble être beaucoup de travail, mais ne l'est pas tellement. Nous ne peignons pas tellement souvent et nous laissons pousser le poil librement. De temps en temps chaque chien a besoin de quelques heures de travail, mais ce travail n'est rien en comparaison avec les périodes plus longues qu'on n'a pas grand chose à faire. Et n'oubliez pas que le Lagotto ne perd pas ses poils et donc ne demande pas des sessions d'aspirateurs consécutives. Le temps ainsi récupéré vous donnera plus que suffisant la possibilité de soigner votre Lagotto.

 

4. Les chiots.

Il est important que les chiots prennent l'habitude d'être inspectés et soignés dès les premières semaines. Une certaine conviction est nécessaire pourque les chiots comprennent qu'ils ne peuvent pas s'échapper à ces contrôles périodiques. Sinon soigner un chiot pourrait facilement devenir source d'irritation pour le chiot comme pour le propriétaire.

Home